02/03/2009

Mes plus belles bêtises(1)

Comme annoncé hier, voici le récit de mes plus belles bêtises.

Je commencerai par celle qui a le plus sidéré maman deux pattes:

"La soupe aux pois"

Lors de la période sibérienne que nous avons eue au moment des fêtes, maman deux pattes s'était préparé une bonne soupe aux pois bien épaisse qu'elle avait agrémenté de lardons fumés.Quand la soupe fut bien chaude et que sa bonne odeur chatouillait agréablement ma truffe,elle s'est servi un grand bol dans lequel elle avait mis des croutons.Je l'ai regardée manger sa soupe en salivant mais rien à faire ,je n'en n'ai pas reçu.Ce n'est pas bon pour toi Boubounet qu'elle m'a dit. Elle a laissé la casserole sur la cuisinière ,le couvercle légèrement incliné afin qu'elle refroidisse avant de la mettre au frigo.Puis elle s'est installée dans son bureau pour travailler et elle a oublié la casserole jusqu'en fin d'après midi où elle m'a dit:je vais réchauffer la soupe et je la boirai en préparant mon souper.

Quelle ne fut pas sa surprise de voir que le couvercle n'était plus sur la casserole mais à côté! Et imaginez sa tête quand elle a réalisé que la casserole était vide de chez vide. J'avais tout mangé jusqu'au dernier lardon!!!

Ben oui! Je grandis et ma tête arrive à la hauteur de la cuisinière. En me mettant sur mes pattes arrières, j'ai accès aux casseroles.Même si je suis encore pataud et lourdaud, je sais me faire très délicat quand cela est nécessaire.Du bout de ma truffe, j'ai poussé doucement le couvercle derrière la casserole et je me suis servi. Dieu des Boubous que c'était bon!!!!

Petit inconvénient je ne suis plus admis dans la cuisine quand maman deux pattes se prépare à manger. D'autant que quelques jours plutôt, j'avais fait disparaître l'américain qu'elle destinait à sa sauce bolognaise....Elle était prête à le rissoler quand la sonnette a retenti. Quand elle est revenue, l'américain (400gr) s'était volatilisé... dans mon estomac.

Non je ne meurs pas de faim, j'ai deux rations de 400gr de croquettes par jour sans compter mon yaourt et mes friandises, non je n'ai pas été malade et non je n'ai pas parfumé l'appartement.  Malgré cela, j'ai encore su mangé mes croquettes après, mais je les ai trouvées fades.

P1000795

Horus Hotep, pas honteux pour un sou!

 

20:51 Écrit par Horus Hotep dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : betise, soupe aux pois, horus hotep |  Facebook |

Commentaires

goinfre!!!! tu n'as même pas honte!! MDR!!

Écrit par : Kristin | 02/03/2009

Dis-donc, filleul! Tu te permets des choses que même moi, je n'ose pas...
Grosses lèches!
Parrain Palou

Écrit par : Palou | 02/03/2009

Un boubou en bonne santé est un boubou gourmand...Mais bien sûr, il y a des choses interdites...Bah! On te pardonne: la prochaine fois, je suis sûre que tu ne le feras plus(hum!)

Écrit par : fjord des perles noires | 03/03/2009

Les commentaires sont fermés.